0004A_F_Vieira_EPI_Agency_5.png 0002391_THERESA_MAY_SOMMET_SPECIAL_30_JUIN_2019.png F_VIEIRA_AND_J_C_JUNCKER_SOMMET_30_JUIN_2019_1.png 002_LI_KEQIANG_CHINE.png ANTONIO_COSTA_BY_EPI_AGENCY.png ANGELA_MERKEL_BY_F_VIEIRA_EPI_AGENCY_1.png 000237_F_Vieira_Jean_Claude_Juncker_1.png ANGELA_MERKEL_BY_EPI_AGENCY_1.png REX_TILLERSON_USA.png FEDERICA_MOGHERINI_UE_USA.png 02V_JEAN_CLAUDE_JUNCKER_SOMMET.png 03V_DONALD_TUSK_SOMMET.png 01V_JEAN_CLAUDE_JUNCKER_SOMMET.png 06V_JURI_RATAS_SOMMET.png 0002383_JEAN_CLAUDE_JUNCKER.png 0002380_MARIANO_RAJOY.png 0002381_ANTONIO_TAJANI.png 0002382_ALEXIS_TSIPRAS.png 0002378_Angela_Merkel_Emmanuel_Macron_1.png 0002379_Theresa_May.png 000237_F_Vieira_Jean_Claude_Juncker.png 000236_Oliver_VARHELY.png 000205_Toots_Thielemans_1.png 000235_JEAN_CLAUDE_JUNCKER.png 000234_David_Cameron.png 000233_Matteo_Renzi.png 000232_Jean_Claude_Juncker.png 000231_Jean_Claude_Juncker_Petro_Poroshenko_Donald_Tusk.png 000230_Petro_Poroshenko_Jean_Claude_Juncker.png 000229_EBS_20_ANNIVERSAIRE.png 000228_CE_EBS.png 000227_Reijo_Kemppinen_Consei_Europeen.png 04D_CHANTS_SAXO.png 01A_CHANTS_POLOGNE.png 000224_Pierre_Moscovici.png 000223_Jeroen_Dijsselbloem.png 000222_Grand_Duc_Henri_et_Donald_Tusk.png 000221_GEORGES_DASSIS_CESE.png 000220_G_LOBO_XAVIER_CESE.png 000219_MICHAEL_SMYTE_CESE_1.png 000218_Alexis_Tsipras_001.png 000488_PE_SCHULZ.png 000216_F_Hollande.png 000215_Martin_Schulz.png 000214_Jean_Claude_Juncker.png 000214_Jan_Deboutte_By_EPI_Agency.png 000213_Herman_Van_Rompuy.png 000212_Jose_Manuel_Barroso.png 000211_Jean_Claude_Juncker.png 000210_Nasser_Judeh.png 000209_Ewa_Kopacz_Herman_Van_Rompuy.png 000208_Federica_Mogherini.png 000207_Donald_Tusk.png 000206_Tusk_Van_Rompuy_Mogherini.png 000205_Toots_Thielemans.png 000204_Catherine_Ashton.png 000203_Laurent_Fabius.png 000202_Rui_Machete.png 000201_Tapis_Fleurs_2014.png 000200_Herman_Van_Rompuy_H.png 000199_Jose_Manuel_Barroso_F.png 000198_Silvio_Berlusconi.png 000197_Herman_Van_Rompuy.png 000196_Catherine_Ashton.png 000195_Shimon_Peres_Herman_Van_Rompuy.png 000194_J_M_Barroso_Henri_Malosse_Ruslana.png 000193_Van_Rompuy_Dalia_Gry_J_M_Barroso.png 000192_Anders_Fogh_Rasmussen.png 000191_Werner_Faymann.png 000190_Christine_Lagarde.png 008189_Maia_Pandjikidze.png 000178B_Nelson_Mandela_By_EPI_Agency_1.png 000188_General_De_Rosiers.png 000187_Geun_Hye.png 000185_P_Passos_Coelho_et_H_Van_Rompuy_1.png 000186_UE_Turquie.png 000184_Jose_Manuel_Barroso.png 000183_Herman_Van_Rompuy_.png 000182_San_Suu_Kyi_Van_Rompuy.png 000181_Femme_Pa_Dong_By_F_Vieira_EPI_Agency.png 000180_Filip_Vujanovic_Herman_Van_Rompuy.png 000179B_Angela_Merkel.png 000177_Syrie.png 000176_Syrie.png 000175_Guy_Bouchez_Van_Rompuy.png 000174_Catherine_Ashton.png 000173_S_Davio_Gunnlaugsson_Van_Rompuy.png 000172_Diane_Finley.png 000171_Enda_Kenny.png 000170_H_Van_Rompuy_Enda_Kenny_J_Manuel_Barroso.png 000169_Martin_Schultz_Presid_PE.png 000168_Michel_Barnier.png 000167_Emomali_Rahmon_Van_Rompuy.png 000166_Marin_Raykov_Van_Rompuy_1.png 000165_Catherine_Ashton.png 000164_T_Hubert_Coulibaly.png 000163_T_Hubert_Coulibaly_Catheriene_Ashton.png 000162_Albert_II_1.png 000161_Herman_Van_Rompuy.png 000160_J_Manuel_Barroso.png 000159_Herman_Van_Rompuy.png 000158_J_Manuel_Barroso.png 00001V_Michel_Joseph_Martelly_H_Van_Rompuy.png 000156_Pinera_Van_Rompuy_.png 000155_Christine_Lagarde_J_C_Juncker.png 00154_SAR_Philippe_Van_Rompuy.png 00153_SAR_Philippe_Van_Rompuy.png 00152_Nikola_Poposki_Pierre_Vimont.png 00151_H_Van_Rompuy_EPI.png 00150_Jose_Manuel_Barroso_EPI_1.png 00149_Philippe_De_Buck_EPI_2.png 00148_Ignacio_Fernadez_Toxo_EPI.png 00147_Jacob_Zuma.png 00146_Bujar_Nishani_Van_Rompuy.png 00145_Traian_Basescu_Van_Rompuy.png 00144_Mohamed_morsi_Van_Rompuy.png 00143_Ivan_Merabishvili_Herman_Van_Rompuy.png 00142_Olof_Skoog.png 00141_Manif_Georgie.png 00140_Tomislav_Nikolic_Van_Rompuy.png 00139_Pierre_Moscovici_Herman_Van_Rompuy.png 00138_H_Van_Rompuy.png 00137_J_Manuel_Barroso.png 00136_Conseil_UE___Portes_ouvertes___Stand_Chypre.png 00135_Catherine_Ashton.png 00134_Herman_Van_Rompuy_President_European_Council.png 00133_Albert_II_Herman_Van_Rompuy.png 00132_Margrethe_Vestager.png 00131_Michel_Barnier.png 00130_Albert_II_J_Manuel_Barroso.png 00129_Najib_Mikati.png 00001_Viktor_Orban_H_Van_Rompuy.png 00127_Bakir_Izetbegovic_H_Van_Rompuy.png 00126_Eveline_Widmer_Schlumpf_Herman_Van_Rompuy.png 00125_Mihai_Razvan_H_Van_Rompuy.png 00124_Jean_Claude_Juncker.png 00123_Oli_Rehn.png 00122_Serzh_Sargsyan_Herman_Van_Rompuy.png 00121_Boris_Tadic_Van_Rompuy.png 00120_Evangelos_Venizelos_Christine_Lagarde.png 00119_Evangelos_Venizelos_Christine_Lagarde.png 00118_Jean_Claude_Juncker_Olli_Rehn.png 00117_Olli_Rehn_Evangelos_Venizelos.png 00116_Elio_Di_Rupo.png 00115_Mary_et_Frederik_du_Danemark_et_Uwe_Corsepius_SG_Conseil_UE.png 00114_Presidence_Danoise.png 00113_Presidence_Danoise_1.png 00111_Jose_Manuel_Barroso.png 00110_Rosen_Plevneliev.png 00108_Jose_Manuel_Barroso.png 00109_Drapeaux_Bulgarie_Europe.png 00106_Guimaraes_2012.png 00094_Viktor_Orban_2.png 00095_Voeux_2012_1.png 00093_Herman_Van_Rompuy.png 00092_Jose_Manuel_Barroso.png 00091_Mikolaj_Dowgielewicz_EPI.png 00090_Stefan_Fule_EPI.png 00089_Michel_Barnier_EPI.png 00088_W_Pawlak_EPI.png 00087_Manifestation_Kurde__Bruxelles.png 00086_Bronislaw_Komorowski_Herman_Van_Rompuy.png 00083_Silvio_Berlusconi_EPI.png 00084_Olli_Rehn_EPI.png 000082_Jose_Manuel_Barroso_EPI.png 00081_Werner_Faymann_EPI.png 00080_Jean_Claude_Trichet_EPI.png 00079_Christine_Lagarde_EPI.png 00078_Jose_Manuel_Barroso_Georgios_Papandreou_EPI.png 00077_Angela_Merkel_EPI.png 00076_Jose_Luis_Rodriguez_Zapatero_EPI.png 00075_Silvio_Berlusconi_EPI.png Angela_Merkel_00002.png Yves_Leterme_00001.png 30_Bruxelles_Europe.png 29_Kadhafi_Mouammar_Libye.png 28_Francis_Ferent_Fashion_Brussels.png 00071_Jose_MAnuel_Barroso_Pres_CE.png 00072_Herman_Van_Rompuy_Pres_Conseil_Europeen.png 26_Salon_Mariage_Charleroi_Expo_2011.png 25_Anvers_Tall_Ships_Race.png 24_Constantin_Sembrian_Musicien_Roumain.png 23_Francis_Ferent_Haute_Couture.png 22_Javier_Solana_Ancien_Pres_Conseil_Europeen.png 21_Conseil_Europeen_Somalie_Sommet.png 20_Manif_Union_Belgique_BVH.png 19_Manif_Producteurs_De_Lait_Belgique.png 18_Manif_Producteurs_De_Lait_Belgique.png 17_Manif_Producteurs_De_Lait_Belgique.png 16_Thai_Femme_Akha.png 15_VW_Fun_Cup_2010_Pilotes_Limbourgeois_Spa_Francorchamps.png 14_Chateau_De_Grand_Bigard_Belgique.png 13_Salon_Vacances_2011_Charleroi_Expo.png 12_Salon_Mariage_2011_Charleroi_Expo.png 11_Bruxelles_Brussels_Grand_Place_Tapis_De_Fleurs.png 10_Micheline_Calmy_Rey_Pres_Suisse_Herman_Van_Rompuy_Pres_Conseil_Europeen.png 09_Shah_Mehmood_Qureshi_Aff_Etrangeres_Pakistan.png 08_Catherine_Ashton_Aff_Etrangeres_UE.png 07_EU_South_Africa_Summit.png 06_Jose_Manuel_Barroso_Pres_Commission_Europeenne.png 05_Herman_Van_Rompuy_Pres_Conseil_Europeen.png 04_Angela_Merkel_Chanceliere_Allemande.png 03_Hillary_Clinton_Secr_Etat_USA_Conseil_Europeen.png 02_UE_Lybie_Pres_Mouammar_Kadhafi.png 01_Nicolas_Sarkozy_Pres_France.png
Flash infos EPi Agency :  "António Manuel Pereira da Costa Pinto" - Actualités "O Vinho, seus Perfumes e Aromas" - "Le Vin, des Parfums et Arômes" - Flash infos EPi Agency : "Planète bleue... pas assez verte ?" - Flash infos EPi Agency : "Conselho europeu" -  "Conseil européen" - Flash infos EPi Agency : "Comissão europeia" - "Commission européenne" - "News EEAS-SEAE" - Flash infos EPi Agency : "News European Council" - Flash infos EPi Agency : "European Council" - Flash infos EPi Agency : "António Manuel Pereira da Costa Pinto" - "Cosmopolitismo versus multiculturalismo" - "Autor literário, Orador" - Flash infos EPi Agency :  "Le Monde en marche... mais vers quoi avance-t-il ?" - Flash infos EPi Agency : "Cosmopolitismo versus multiculturalismo" "António Manuel Pereira da Costa Pinto" - Flash infos EPi Agency...
> Catalogue Photos
Rubriques 
Archives de A à Z

> Catalogue Vidéos

> Actualités
EU-UE & Monde
EU-UE & Monde La Une
Hôtels - Gastronomie
Culturel & Évènements
Service Qualité Prix
Voyages d'Affaires & Loisirs

> Présentation 
Infos - Cont@cts

> Tarifs
Conditions générales
Inscription

> Partenaires
Photographes
Journalistes
Cameraman
Webmaster

> Nos services
Reportages Photo & Vidéo
Clips Vidéo
Communiqués de Presse
Mise en page
Édition littéraire
Espaces publicitaires

> Casting 

> Copyright © François Vieira - EPI.

> CCPJ Portugal

> SJ Portugal

> SOFAM

> Youtube
> Facebook
> Linkedin


> Air France
> RENT A CAR
> Carrefour Express
> Epson

> GAIA
> Ligue braille

 

Culturel & Évènements


Europe - Belgique - Bruxelles, du 16 oct. au 17 nov. 2019



La Peste
L’histoire se déroule dans les années 1940. Elle a pour théâtre Oran durant la période de l’Algérie française. Le roman raconte sous forme de chronique la vie quotidienne des habitants pendant une épidémie de peste qui frappe la ville et la coupe du monde extérieur.

Publié le 21 sept. 2019 - 12:02:23

.

Photographe de presse à Bruxelles 

Voir >>  Union européenne

Théâtre Royal des Galeries

- Saison 2019-2020 -

Du mardi au samedi à 20 h 15 - Dimanches à 15 h 00

 

Présente

- Albert Camus -

 

PRODUCTION :

Théâtre Royal des Galeries du 16 octobre > 17 nov. 2019
Atelier Théâtre Jean Vilar à L-L-N du 3 mars > 14 mars 2020


Distribution :

Bernard Rieux : Sébastien Hébrant
Jean Tarrou : David Leclercq
Raymond Rambert : Toussaint Colombani
Joseph Grand : Fabio Zenoni
Cottard : Ronald Beurms
Le concierge - Docteur Castel : Freddy Sicx
Le juge Othon - Le père Paneloux : Bruno Georis
Docteur Richard - Garcia : Frédéric Clou
Musicien : Luc Van Craesbeeck
   
Adaptation et mise en scène : Fabrice Gardin
Scénographie : Lionel Lesire
Costumes : Françoise Van Thienen
Lumières : Félicien Van Kriekinge
Assistante : Sandra Raco

32, Galerie du Roi - 1000 Bruxelles
Location : 02 - 512 04 07
De 11 h à 18 h du mardi au samedi.

 

Camus, notre contemporain, nous parle de la grandeur de l’homme et de ses faiblesses. Une chronique de la résistance. La peste, cette maladie terriblement transmissible, sépare les hommes, les rend méfiants, mais par la lutte collective qu'elle suscite, les rapproche aussi et Camus en décrit les manifestations avec une grande précision.

‘La Peste’ est une chronique spectaculaire qui nous permet de nous interroger sur notre époque, tant le texte d’Albert Camus nous invite à comparer les faits et la montée du populisme des années trente avec notre actualité. La Peste a souvent été interprétée comme une transposition de l’occupation allemande de la France et de l’organisation de la Résistance qui s’ensuivit. Camus a approuvé cette interprétation mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller chercher ailleurs, plus loin. Camus réfléchit au sens de l’existence humaine et à la manière de l’accepter.

Monter ‘La Peste’, c’est, à la suite de Camus, ne pas s’inscrire dans le ‘silence déraisonnable du monde’ mais participer au mouvement de réflexion et de mise en garde pour les générations futures.

 

"Je trouve que le théâtre est un lieu de vérité. On dit généralement, il est vrai, que c’est le lieu de l’illusion. N’en croyez rien. C’est la société plutôt qui vivrait d’illusions et vous rencontrerez sûrement moins de cabotins à la scène qu’à la ville". Albert Camus, Pourquoi je fais du théâtre ? (1959)
 

La Peste est un roman d’Albert Camus publié en 1947, il reçoit le prix des Critiques la même année. Il appartient au cycle de la révolte rassemblant trois œuvres de Camus, La Peste, L'Homme révolté et Les Justes qui ont permis en partie à son auteur de remporter le prix Nobel de littérature en 1957.

 

L’histoire se déroule dans les années 1940. Elle a pour théâtre Oran durant la période de l’Algérie française. Le roman raconte sous forme de chronique la vie quotidienne des habitants pendant une épidémie de peste qui frappe la ville et la coupe du monde extérieur. Camus semble s'être documenté sur une petite épidémie de peste bubonique, survenue à Oran en 1945, succédant à une épidémie plus sérieuse qui avait eu lieu à Alger en 1944, mais son projet est antérieur à l'apparition de ces épidémies, puisqu'il y réfléchit depuis avril 1941, comme en témoignent ses Carnets, où il parle de " la peste libératrice " et note quelques idées. Le 13 mars 1942, il informe André Malraux qu'il est occupé à l'écriture d'un roman sur la peste. Il ajoute : "Dit comme cela, c'est bizarre, [...] mais ce sujet me paraît si "naturel."

Malgré les revendications de son auteur, le sujet reste cependant largement fictionnel. Les archives des hôpitaux, des mairies, de la préfecture d'Oran ne font en effet aucune mention d'une quelconque peste survenue au XXe siècle. La dernière fois que la peste frappa Oran, c'était au cours du XVIIIe siècle, lors de l'occupation espagnole. Plutôt qu'une réinterprétation d'un fait historique et compte tenu du contexte politique de publication, l'histoire serait davantage une forme d'analogie au nazisme.

Dès l'épigraphe, tiré de Robinson Crusoé de Daniel Defoe, Camus invite le lecteur à assimiler l'épidémie de peste du roman à plusieurs analogies : "Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe réellement par quelque chose qui n’existe pas".

L'épidémie de la peste qui a lieu dans le roman peut être assimilée à l'expansion de la peste brune (ou nazisme) qui s'est répandue 10 ans avant la parution du roman, c'est-à-dire en 1937, et plus particulièrement à l'Occupation allemande en France durant la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, les différentes actions opérées par les personnages de La Peste pour essayer d'éradiquer et de contenir la maladie correspondraient à des actes de Résistance.

En février 1955, Roland Barthes rédige un article sur La Peste où il qualifie la référence au contexte de la Seconde Guerre mondiale comme un malentendu. Camus lui répond dans une lettre ouverte en ces termes : "La Peste, dont j’ai voulu qu’elle se lise sur plusieurs portées, a cependant comme contenu évident la lutte de la résistance européenne contre le nazisme.

La preuve en est que cet ennemi qui n’est pas nommé, tout le monde l’a reconnu, et dans tous les pays d’Europe. Ajoutons qu'un long passage de La Peste a été publié sous l'Occupation dans un recueil de Combat et que cette circonstance à elle seule justifierait la transposition que j'ai opérée. La Peste, dans un sens, est plus qu’une chronique de la résistance. Mais assurément, elle n’est pas moins.".

"Écoutant les cris d'allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu'on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparait jamais, qu'il peut rester pendant des dizaines d'années endormi dans les meubles et le linge, qu'il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l'enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse."

Albert Camus, La Peste (1947)
 

Note d’intention de l’adaptateur/metteur en scène

"Le sentiment de l’absurde, c’est le monde qui est en train de mourir. La volonté de l’absurde, c’est le monde nouveau." / Nietzsche

La ville d’Oran est comme une souricière où la peste se propage et frappe sans logique, c’est l’absurde condition humaine. C’est un engrenage, à l’image de la machine de guerre qui broie tout le monde, coupables et innocents. Des hommes meurent, s’entretuent… Nous perdons des proches que nous ne reverrons plus… et pourtant, nous pouvons aussi être heureux. On continue à exister, à être dans la vie.

‘La Peste’ est une chronique spectaculaire qui nous permet de nous interroger sur notre époque, tant le texte d’Albert Camus nous invite à comparer les faits et la montée du populisme des années trente avec notre actualité. ‘La Peste’ a souvent été interprétée comme une transposition de l’occupation allemande de la France et de l’organisation de la Résistance qui s’ensuivit. Camus a confirmé cette interprétation, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller chercher ailleurs, plus loin. Camus réfléchit au sens de l’existence humaine et à la manière de l’accepter.

Monter ‘La Peste’, c’est, à la suite de Camus, ne pas s’inscrire dans le ‘silence déraisonnable du monde’ mais plutôt s’ancrer dans un mouvement de réflexion et de mise en garde pour les générations futures.

‘La Peste’ prône l’engagement dans l’action collective en raison même de l’absurdité du sort qui accable les hommes. Face à une fatalité unique, le roman collectionne la multiplicité des points de vue individuels pour faire sentir la nécessité de cette force du collectif.

‘La Peste’ exprime la nécessité de l’engagement, diffractée selon les différents cas individuels. De Rieux, l’homme dont l’engagement est pragmatique mais total, à Tarrou, l’athée vertueux, en passant par Cottard, le collaborateur, ou Rambert, celui pour qui c’est un long processus de renoncement à des intérêts strictement individuels.

L’adaptation est structurée en courtes séquences révélatrices de l’évolution de la situation et surtout des hommes qui la vivent. Il faut aller à l’essentiel, mettre en évidence le significatif, la pensée de cette œuvre fascinante et remuante tout en gardant les multiples dimensions de l’esprit de Camus.

Derrière l’adaptateur/metteur en scène, il y a un citoyen. Camus défendait une position d’engagement et de témoin, ce qu’il a d’ailleurs fait pendant la guerre à Combat. Monter "La Peste", c’est rendre hommage à Camus et son œuvre mais aussi, et surtout, faire passer des idées de premier plan sur la civilisation en cours.

J’aimerais qu’on retienne du spectacle que " ce qu’on apprend au milieu des fléaux, c’est qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer qu’à mépriser".

Camus a écrit dans ses carnets : "On ne pense que par image. Si tu veux être philosophe, écris des romans." Je propose l’étape suivante, montrons ces images sur scène…

Fabrice Gardin, 2018.
 

© TRG - Edited by François Vieira - EPI Agency









Archives
Recherche avancée

Rubrique

Titre

Date

Auteur

  
Suivantes >>>


Epson Carrefour Express Schuman nato - otan european union Assimil Air France ugc theatre des galeries